Enerbioflex 

Démarche agro-environnementale

A l’échelle des territoires et notamment en zone rurale, le secteur agricole peut représenter jusqu’à 40 à 50 % des émissions totales de gaz à effet de serre. Dans le cadre du développement des plans climats à l’échelle régionale (Schéma Régional Climat Air Energie [SRCAE]) ou infra-régionale (Plans Climat Air Energie Territoriaux [PCAET)] une analyse fine des impacts de l’agriculture au regard de sa production s’avère souvent nécessaire, d’autant que cette échelle d’analyse est pertinente pour élaborer un plan d’action tenant compte des spécificités de l’agriculture locale.

Objectif

Les principaux objectifs opérationnels de l’outil sont, à l’échelle d’un territoire, de mettre en relations trois types d’indicateurs :
  • les consommations d’énergie de l’agriculture ;
  • les émissions de gaz à effet de serre (GES) (CO2, CH4, N2O) et de polluants (NH3, COVNM, NOX, TSP, PM10, PM2,5) ;
  • La production de matière première agricole (potentiel nourricier).
A partir du diagnostic de la situation initiale, les utilisateurs peuvent construire et tester des scénarios pour évaluer et hiérarchiser les actions à mettre en œuvre. Il est essentiel de créer une dynamique de territoire et d’impulser une démarche territoriale : le diagnostic n’est pas une fin en soi et doit s’insérer dans un dispositif à plus long terme. La démarche ClimAgri® trouve ainsi sa place dans les Plans Climats dont elle peut constituer le volet agricole. A l’échelle nationale, l’ADEME a constitué un réseau restreint d’experts capables d’analyser les enjeux agricoles énergie-GES-pollution de l'air à l’échelle des territoires et d’aider les acteurs locaux à mieux comprendre et intégrer ce secteur dans les stratégies locales. Il ne s’agit pas de proposer des solutions clés en mains pour l’agriculture, mais à travers ce réseau, de contribuer à identifier progressivement les actions réalisables ou non à cette échelle.

La démarche

Une première étape consiste à renseigner les caractéristiques des productions végétales : description des productions, des intrants, des pratiques et itinéraires techniques, des rendements. Une seconde étape consiste à décrire les bioconversions, c'est-à-dire les transformations des fourrages et concentrés en production d’œufs, de lait et de viande, en décrivant les cheptels, les intrants et les pratiques d’élevage. A l’issue d’une étape de consolidation à partir du bilan azote et alimentation animale, le tableur ClimAgri® produit une estimation des consommations d’énergie et gaz à effet de serre du territoire, par poste de production, par type d’énergie et de gaz, de la phase amont jusqu’aux portes de la ferme. Plusieurs indicateurs environnementaux complémentaires sont également produits. A partir du diagnostic de la situation initiale, les utilisateurs peuvent construire et tester des scénarios pour évaluer et hiérarchiser les actions à mettre en œuvre. Il est essentiel de créer une dynamique de territoire et d’impulser une démarche territoriale : le diagnostic n’est pas une fin en soi et doit s’insérer dans un dispositif à plus long terme. La démarche ClimAgri® trouve ainsi sa place dans les Plans Climats dont elle peut constituer le volet agricole.


CONTACTEZ-NOUS

Notre offre vous intéresse ou vous avez une question ? N'hésitez pas à nous contacter, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.